samedi 16 août 2008

Chers tous,
Un petit coucou pour terminer notre séjour à Yogya. L'école est finie et nous avons eu une dernière semaine encore bien occupée;



Mariage franco-javanais
Il y a qq semaines, nous avions été invités au mariage de Nicolas Blocquaux, ancien coopérant M.E.P. avec (son ancien professeur d'Indonésien...!) unejeune indonésienne portant le joli nom de Siwi.
Le w.e. dernier nous avons donc pu découvrir un mariage à la javanaise: les jeunes fiancés s'étaient mariés civilement en France et nous avions ici le mariage religieux. Comme vous pourrez le voir sur les photos, les mariés et leurs familles étaient habillés à l'occidentale à l'église, et le soir ils avaient revêtu les habits traditionnels.
La réception avait lieu dans une grande salle d'hotel au fond de laquelle les mariés et leurs parents étaient installés sur une grande estrade. Les invités allaient en grande file saluer et féliciter les hôtes du jour. Il y avait bcp de gens (la famille, les amis, le quartier, l'école...). Autant vous dire que la file d'attente était assez longue.
De notre côté, nous ne faisions pas du tout tache parce qu'il y avait bcp d'occidentaux de l'Alam Bahasa (notre école de langue).La file de félicitations montait donc sur l'estrade, en redescendait et les gens se servaient au buffet dînatoire. Chacun mangeait dans son coin puis rentrait chez lui. La réception n'a duré que deux heures mais elle a été très éprouvante pour les mariés et leurs parents car il faisait très chaud et les habits traditionnels sont en velours de belle qualité -bien épais!-. Nous avons été très étonnés de voir que ceux ci mangeaient ensuite tout seuls, sur une petite table, dans un coin de la grande salle pendant que les gens s'en allaient.
Nous souhaitons de beaux voeux à ces nouveaux mariés!



Les motos et la plage... et le premier papou!
Cette semaine Gwenolé a fait ses débuts en sepeda-motor pour aller voir la mer.
La première fois, nous allions occuper notre temps entre coopérants M.E.P., entre la messe de mariage et la réception; autant vous dire que c'était vraiment très sympathique de nous retrouver tous ensemble!
La deuxième fois, toujours du côté de la mer, nous allions découvrir un rituel javanais. Les javanais sont encore très imprégnés de religiosité ancestrale et restent attachés à leurs mythes et superstitions...Une légende du lieu dit qu'un prince du pays, alors qu'il s'était retiré en bordure de mer pour réfléchir, s'était assis sur un rocher (attention le rocher est important!) et aurait reçu une révélation disant qu'il ferait l'unité du pays; la déesse de la mer serait alors sorti de l'eau et serait venue à lui pour se donner à lui. Aujourd'hui, l'unité du pays est faite, le rocher existe toujours (il est couvert de fleurs) et les gens viennent s'y recueillir en foule, certains soirs surtout. Un mur a été construit autour du rocher et des gardes anoblis par le sultan veillent sur le lieu. Les gens apportent des offrandes (bcp de fleurs... encens...etc.).
Un peu plus loin, une grande foire a lieu: les gens étalent leurs marchandises, de la nourriture, des vêtements, de multiples « dernières trouvailles » (tous les maux peuvent être guéris, ils ont tout ce qu'il vous faut!); des magiciens font des scketchs qui n'en finissent pas (après 20 minutes de suspens,nous avons changé de stand: nous ne saurons jamais si le « volontaire » s'est réveillé avec les cheveux blancs!
Ce que nous ne vous avons pas dit, c'est que nous avons vu notre premier papou, au milieu de cette foire! Allez voir les photos il vaut le coup d'oeil! Et oui, il avait ouvert son stand lui aussi et faisait un cours (si! si!) aux javanais qui le regardaient, très impressionnés! Il leur expliquait que les papous eux n'avaient jamais les maux que eux les javanais avaient parce qu'ils utilisaient la nature!!! C'était très drôle de voir l'attroupement javanais autour de ce « savant papou » car il faut savoir que les papous sont quelque peu méprisés par les autres indonésiens... Nous étions très fiers de notre orateur!!!



L'école une dernière fois
Nous avons profité de cette dernière semaine pour découvrir le site d'Imogiri avec notre professeur principal (les 3 M.E.P. toujours et une américaine en plus au progamme). Imogiri est le cimetière des sultans du pays et leurs familles. Il est situé au sommet d'une colline escarpée et domine ainsi le pays. Pour la visite nous devions revêtir la tenue vestimentaire du pays et ne pas porter de bijoux, surtout pas d'or! Charlotte a fait mine de rien pour son alliance et Gwenolé a préféré cacher son annulaire d'un gracieux bout de mouchoir en papier enroulé autour du doigt... Nous sommes entrés sans difficulté et avons gravi à 3 reprises un nombre assez important de marches: nous disons trois reprises parce qu'une hauteur n'a pas suffi pour enterrer tous les sultans.
Au sommet de chaque escalier, les photos sont interdites: nous entrons dans des maisons très basses où sont enterrés les proches des Sultans, il fait sombre et nous avançons au coeur des édifices et là, une pièce aveugle nous attend; nous devons entrer par une toute petite porte (1 mètre de haut): nous sommes ainsi obligés de nous baisser et d'entrer courbés dans le reposoir des sultans... la salle est toute petite, il y fait très chaud; une ou deux bougies éclairent le lieu, de l'encens brûle, des pétales de fleurs sont déposés sur les pierres tombales et nous devons rester courbés ou du moins agenouillés sur nos talons. La professeur nous dit de prier: nous prions donc pour le repos des âmes de ces sultans et pour l'Indonésie (ça ne peut que faire du bien!!!dommage que nous n'ayons pas eu d'eau bénite à glisser entre les pétales!)
De retour à l'école nous sommes repassés par le silver market, ce qui nous a permis de prendre quelques photos.



Nous avons fini la semaine en beauté... par des heures sup!
En raison de l'arrivée de la fête nationale, des Olympiades ont été organisées après les cours. Au milieu des étudiants et professeurs, nous avons fait briller les couleurs de la France: pour être sûr de remporter toutes les épreuves il y avait un français dans chaque équipe!
Mais les deux meilleurs équipes ont été celles de vos serviteurs, bien sûr!
Ces Olympiades ont été l'occasion d'apprendre plein de nouveaux jeux (en Indonésien toujours), de beaucoup rire et de faire nos adieux à l'école...car, pour fêter la victoire, nous avons été diplômés le soir même!!! (franchement il va nous falloir du temps avant de nous sentir à l'aise dans une conversation mais nous nous sommes munis de livres pour continuer notre apprentissage chez les papous).



Petit extra
Mardi soir nous avons fait une petite soirée M.E.P.: Le père Jean-François nous a emmenés déguster du cobra (ou, pour les gens bilingues que nous sommes, du « Kobra! ») Cela ressemble à du calamart (au point de vue texture), et pour ce qui est du goût, cela n'en a pas trop; les serpents sont préparés dans des sauces commes les escargots...).



Nous vous embrassons tous bien fort et.................................... rendez-vous CHEZ LES PAPOUS!!!, nous allons bientôt décoller (nous sommes à l'aéroport...)
Gwenolé et Charlotte

1 commentaire:

Christophe a dit…

Vous avez posé une question excellente. Je ne sois en accord avec votre pièce d'écriture. Tout est une question mettre en pratique.
Photographe Mariage France